Argentine, au nord du nord

English version at the bottom

Quelques excursions et sorties des routes principales nous ont emmenés vers nos premières grandes salines, des villages de fond de vallées par des hauts plateaux, mais toujours par des très beaux paysages, ponctués par des oh et des waaah à chaque sortie de virages et des odeurs de curcuma pendant la traversée de la Puna (hauts plateaux désertiques) balayée par un sacré vent.

Beaucoup de voyageurs à vélo fréquentent les Andes, particulièrement des français, dont la famille FaureFive d’Aurillac, avec ses 3 enfants en congé sabbatique d’un an autour du monde.

Les motards ne sont pas en reste ; C’est ainsi qu’en attendant 2 heures un approvisionnement à une station service, nous nous sommes retrouvés avec des voyageurs Brésiliens, Uruguayens, Koweitiens et Argentins, ou encore au camping de Cachi à Noël, avec des Américains, Autrichiens , Australiens et Argentins.

Concernant les « énervés de la poussière » médiatisés qui sévissent actuellement dans la région, nous avons pris bien soin de passer au large, même si nous avons peut être emprunté quelques tronçons communs, on ne partage pas forcément le même usage de la moto tout terrain.

Nous nous sommes mis aux asados, délicieuses tranches de bœuf grillées, mais nous avons aussi essayé le steak de lama, le maïs de différentes façons et le quinoa en ragoût.

Salut l’Argentine qui nous a enchantée pour notre première expérience en Amérique latine, bonjour la Bolivie.

English version

Some excursions off main roads took us to our first major saline, valley bottom’s villages in the highlands, but always with beautiful scenery, punctuated by Waaah and Oooh at each curves, with turmeric odors when crossing the Puna (highland desert ) swept by strong wind.
Many bicycle travelers attending the Andes, especially French people, whose family FaureFive from Aurillac, with their 3 children for one sabbatical year around the world.
Bikers are no exception, for example, waiting 2 hours for supply at service station, we found ourselves with Brazilians, Uruguayans, Argentines and Kuwaitis travelers, or at Cachi camping ground for Christmas, with Americans, Austrians and Australians.
About Dakar Rally currently prevailing in the region, we have taken great care to go off, even though we may be borrowed common portions, it does not necessarily share the same use of off road bike .
We started to eat asados??, delicious slices of beef grilled, but we also tried the llama steak, corn and quinoa stew.
By by Argentina who delighted us for our first experience in Latin America, hello Bolivia .

 

 

 

3 Réponse


  1. Salut les randonneurs sans frontière,

    merci de nous faire partager votre aventure et ces belles photos. ça donne envie de partir vers ces grands espaces. Bonne route et continuez à faire le plein de globules rouges.

    A bientôt,Bises

    Eric


  2. Bonjour a tous les 2 et on vous souhaite une bonne anne 2013…qui a deja tres bien commencée:) Biz


  3. C’est grandiose naturellement et sympa de savoir que plein d’autres aussi voyages, même à vélo malgré les dimensions… Avignon se refroidit (petit épisode neigeux sur la France mais pas jusque dans le sud) pendant que vous vous rapprochez de l’équateur : le contraste va être saisissant pour Françoise que je vais retrouver dimanche. C’est le partage de l’huile chez Gilbert ce jour-là !!! Veinard d’Yves qui va poursuivre seul l’aventure. J’aimerai bien être une petite souris derrière sur la place libre du passager. on compte bien continuer à partager l’aventure via le blog et nos pensées. Bisous à vous deux et bonne année encore.

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*