Les petites iles de la Sonde

English version at the bottom
C’est ainsi que s’appelle le chapelet d’iles à la suite de Bali jusqu’au nord de l’Australie. Nous sautons successivement de l’une à l’autre d’Ouest en Est par ferry boat, toutes aussi différentes par la végétation, les religions et l’ambiance, et surtout très tranquilles, la frénésie de Bali est bien loin.
Pause à Gili Air, à proximité de Lombok, petite ile de rêve, dans le top des lieux de détente, sans véhicules à moteurs, plages de catalogues et fonds sous marins à la Cousteau, tortues comprises.
Puis nous avons côtoyé le monde du surf à Sumbawa, comme tous les passionnés avec ses rites, son langage, ses modes, capables de traverser la moitié de la planète la planche sous le bras à la recherche de LA vague idéale.
A Flores, nous avons de nouveau croisé par hasard Ungki et son équipe de tournage cinéma, rencontrés 2 mois ½ avant à Sumatra, motard et producteur Indonésien préparant une série TV, touristico moto. Nous avons passé la journée ensemble dans les iles Komodo, qui hébergent une espèce endémique de dragons, des varans de plusieurs mètres. Nous nous sommes donnés rendez vous pour 2012 en France, il a en effet le projet de rallier la Grande Bretagne à moto avec des motards de Singapour et de Brunei.
Le séjour à Flores a été écourté, un seul ferry par semaine avec des dates de départ incertaines et contradictoires, la validité du visa se terminant, nous ont conduit à monter dans le premier bateau venu. Dommage car cette ile dispose plein de trésors touristiques et on s’y sentait très bien. On y reviendra, c’est sûr…….
Les 22 heures de traversée de Flores àTimor ont été assez longues, sur une coquille de noix grande ouverte aux brassées d’eau de mer, la moto étant largement abreuvée au grand désespoir du mécanicien chargé de l’entretien, la facture « oxydation par ennuis mécaniques et électriques » se payant toujours au prix fort un jour ou l’autre.
A Kupang, ville principale du Timor Ouest, nous avons rencontrés Hans, Suisse de Zurich qui voyage depuis 2 ans ½ sur une grosse 1200 BMW ; après un tour complet de l’Afrique , il a suivi à peu près la même route que nous. Nous roulons maintenant ensemble, à la découverte des villages traditionnels du Timor.

Nusa Tengara is the string of islands named after Bali to northern Australia. We jump from one to the other from west to east by ferry boat. There are all so different in vegetation, religions, atmosphere, and very quiet compared to the frenzy from Bali.
Pause to Gili Air, near Lombok , small dream island , in the top spot to relax, without motor vehicles, beaches and underwater “world catalogs”, including turtles.
Then we rubbed the world of surfing in Sumbawa, with their fans, its rituals, its language, its fashions, capable of crossing half the world the board under their arms looking for THE perfect wave.
In Flores, we again crossed by chance Ungki and his film crew, met 2 ½ months before Sumatra, Indonesian biker and producer preparing a TV series, touristic bike. We spent the day together in the Komodo Islands, home to an endemic species of dragons, monitor lizards of several meters. We are given appointments for 2012 in France, he has indeed the project to rally Britain on motorcycles with Singapore and Brunei ‘s riders.
The stay was shortened to Flores, only one ferry a week with departure dates uncertain and contradictory, the validity of our visa ending, led us to board the first boat . Too bad because this island has lots of tourist treasures, and it felt great. We will come back for sure … ….
The 22-hour crossing Flores to Timor were quite long, on a nutshell wide open to sea water, the bike is well watered to the dismay of the engineer responsible for maintenance, the bill « oxidation trouble Mechanical and Electrical « is still paying a high price for one day or another.
In Kupang, West Timor’s main town, we met Hans, a Swiss biker from Zurich who has been traveling for 2 ½ years on a big BMW 1200, after a complete tour of Africa, he followed roughly the same route as us. Now we drive together, to explore the traditional villages of Timor.

 

Aucune Réponse. to “Les petites iles de la Sonde”