Sumatra

English version at the bottom
Souvent médiatisé pour ses tremblements de terre, raz de marée ou éruptions volcaniques c’est aussi un pays particulièrement gâté par la nature, la fertilité du sol, sa biodiversité, la variété et la beauté de ses paysages, légumes et fruits en abondance, aussi inconnus que divers, ses forêts luxuriantes, ses nombreuses sources d’eau chaude et la gentillesse de ses habitants
Nous devons d’abord récupérer la moto au port de Belawan qui a traversé le détroit de Malaca sur un vieux rafiot en bois, alors que 55 mn de vol nous ont suffit pour rejoindre le nord de Sumatra, début de notre périple Indonésien.
Notre vitesse diminue grâce à l’état des routes, l’indiscipline des conducteurs et le relief volcanique, des virages, des virages, que des virages et beaucoup de plaisir de pilotage. Le tout parmi des caféiers, cacaotiers et plantations de thé, avec la canne à sucre en plaine, il ne manque plus que le «biscottier » pour composer un parfait petit déjeuner !
Un trek de 2 jours nous a permis d’observer quelques orangs outangs (l’homme de la forêt en Indonésien) dans la jungle équatoriale.
Au lac Toba, nous avons rencontré un motard et son équipe de production cinéma tournant un documentaire touristique sur l’Indonésie, avec pour thème le voyage à moto. Nous avons partagé une journée ensemble dans ce très beau lieu touristique, vedettes d’un jour.
Au passage de l’équateur, il va falloir dorénavant s’habituer à rouler vers le sud le soleil dans le dos, et le 21 mars, nous venons de passer en automne.
Descente vers l’est en suivant la côte sud le long de l’océan Indien jetant ses rouleaux, route peu fréquentée mais très belle, serpentant a travers les cultures de palmiers huile, d’hévéas et de canneliers. Surpris de trouver de la fraicheur là où nous pensions être écrasés par la chaleur, nos journées oscillent du niveau de la mer à 1500 m, une petite laine étant bienvenue le soir.
Nous quittons trop rapidement cette gigantesque et très belle ile après y avoir parcouru 3000 km de virages, de bosses et nids de poules pour 3 heures de ferryboat vers Java.

Consultation des photos, icône « SL » pour le diaporama, « FS » en plein écran

English version

Often publicized for its earthquakes, tidal waves or volcanic eruptions, Sumatra is also a country especially spoiled by nature, soil fertility, biodiversity, the variety and beauty of its landscapes, vegetables and fruits in abundance, also that various unknown, its lush forests, many hot springs and the friendliness of its people
We must first get the bike to the port of Belawan who crossed the Strait of Malacca on an old wooden tub, while 55-minute flight to reach north of Sumatra, start of our Indonesian journey.
Our speed decreases due to road conditions, the indiscipline of drivers and volcanic terrain, turns, bends and turns as much driving pleasure. Among all the coffee, cocoa and tea plantations, with sugar cane in the lowlands, it is missing is the  » toast tree » to compose a perfect breakfast!
During a trek of two days we were able to observe some orang utan (Man of the forest in Indonesian) in the equatorial jungle.
At Lake Toba, we met a biker and his production team making a documentary film about Indonesia tourism with theme ,a trip on a motorcycle. We shared a day together in this beautiful spot, stars for one day.
Crossing the equator, we will have now become accustomed to ride to the south the sun in the back, and March 21, we are now in the autumn.
Descent to the east along the southern coast along the Indian Ocean throwing its rolls, lonely road but very beautiful, winding through palm oil crops, rubber and cinnamon. Surprised to find the freshness where we expected to be crushed by heat, our days ranged from sea level to 1500 m, a sweater is welcome in the evening.
We leave too quickly this gigantic and beautiful island after having traveled 3,000 km of bends, bumps and potholes for 3 hours ferryboat to Java.
Photo gallery for slide show « SL », « FS » in full screen

 

Une Réponse


  1. May be you will remember us.The Dutch group in the red van on Sumatra?
    At this moment my wife and I are in France, le Vendee. It is a little bit rainy so looked on internet and found your website. Nice to see how your ideas of your travel are become fullfit. Already on East Timor! Wim, our travelguide is born on Timor!

    We will follow you on your trip! Lot of succes and good times we wish you from Brem sur Mer!

    Carla en Gerard Heemskerk

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*