Welcome in Iran

C est par ces mots et une chaleureuse poignee de mains que le douanier m a signifie que les formalites d entree etaient terminee. C est bien la premiere fois que je serre la main d un douanier dans l exercice de ses fonctions .

Mais auparavant, la Turquie m a fait un beau cadeau de sortie. La veille au soir a Van, il s est mis a pleuvoir assez fort, suffisament pour me faire pester contre cette satanee pluie qui me poursuit et sur la douche future du lendemain, deja bien mouille car l hotelier a insiste pour que j attache la moto a un rideau de fer pour la nuit, et passer la moto sur le trottoir de 40 cm, le tout sous pluie battante. Le lendemain grand bleu, et la pluie de la veille s est transformee en neige poudreuse sur les hauteurs, j ai donc fait les derniers 300 km en Turquie par des paysages sompteux, blancs immacules en passant des cols a 2200 et 2700 m. La temperature etait evidemment negative, mais quel panorama.

Depuis 3 jours en Iran je vais de surprises en surprises. Je suis au bord de la mer Caspienne a -20 m, si, si le GPS fonctionne bien, et c est une mer d eau douce, j y ai goute, donc c est un lac. Etant a une altitude moyenne de 1500 m depuis 2 semaines, la vegetation a carrement change, d abord un brouillard intense entre 1500 et 1000m, puis sans transition je me retrouve dans un paysage Alpin et des rizieres en plaines.

les Iraniens sont absolument tres serviables, toujours prets a aider, et meme parfois plus. Hier soir jour ferie (vendredi) donc peu de boutiques ouvertes, je trouve une gargotte pour me restaurer, on discute un peu un charabia anglo persan, et en sortant il n a jamais voulu etre paye. Je lui apporte un petit cadeau pour le remercier ce matin, et il a tenu a me reservir un breakfast (je venais de dejeuner) !

Une autre bonne surprise c est le carburant: je suis passe de 1.8 E en Turquie a 0.3 E le litre du precieux liquide qui me permet d avancer. Et encore, il est 4 fois moins cher pour les Iraniens. Il est au meme prix que l eau minerale. Par contre les stations sont assez eparses, malgre la densite importante de circulation, surtout en ville.

J ai achete des cerises sur la route, ca me faisait trop envie .

Je continue donc par les bords de la mer Caspienne, avec peut etre des excursions dans les villages de montagne, pour etre a Teheran dans 4 ou 5 jours.

.

 

3 Réponse


  1. salut beubeu content d avoir de tes nouvelles bientot peut etre des photos .Je vois que tout se passe bien les paysages sont magnifiques ca me donne vraiment l envie un jour de faire un tel periple, ca se fera dans quelque temps je pense .Dis moi si les cerises sont aussi bonnes que les cerises ardechoises g hate de voir les photos de l iran. Tu vas te regaler la cuisine iranaine est fantastique .bonne route regale toi a bientot (g repris la moto (de route )petit tour avant hier avec jp tout va bien )


  2. Salut Yves,

    Je prends le blog en marche, car je suis parti quelques jours en Grèce avec Johan (mon fils).

    Je suis vraiment heureux que tu ai pu réaliser ce projet, un peu envieux, mais tu nous fais rêver !
    Est-ce-que les sacoches vont bien 😉

    Prend tout ton temps pour savourer ces moments uniques,
    es-tu arrivé à Téhéran

    On t’embrasse Loïc et Lina


  3. Salut Beubeu ! et félicitations pour tes compte-rendus ? tout simplement délicieux !
    C’est vraiment un très beau voyage pour toi, mais surtout pour nous ? mais que dis-je, un « voyage » ? ce n’est même pas ce mot qu’il faudrait employer pour décrire ton périple, celui-ci étant réservé à nous, simples touristes vacanciers.
    Vraiment bravo, tu nous fait rêver !
    Je vois que tu entretient l’image de moto « utilitaire » des XR ? et cela me plaît bien, tu t’en doute ?
    Bon, à part ça, l’Ardèche (entre autre) est sous la pluie depuis pas mal de temps et les motos sèche au fond des garages, alors on profite de tes compte-rendus à fond !
    Gaffe à toi l’ami ! et surtout : BONNE ROUTE !
    Bises d’Ardèche !
    Thierry et Anto

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*