Sarawak, Bornéo

English version at the bottom

Adieu Indonésie, bonjour Malaisie, arrivés par un petit poste frontière nous battons un record de franchissement en moins de 80 mn, malgré le carnet de passage en douane à remplir et à tamponner pour les 2 pays. Nous commençons la partie Malaisienne de Bornéo dans l’état de Sarawak au Km zéro de la trans-Bornéo une voie dite rapide en construction sur les 1500 km de la longueur du pays, on prendra donc les petites routes secondaires.
Dans le parc national de Gunung Gading, nous avons la chance de voir la Raflésia, une fleur dite la plus grande du monde, à la floraison assez rare et courte.
Kuching, la capitale avec des quartiers historiques, des monuments coloniaux restaurés avec goût parmi d’autres très modernes, et puis rencontre d’ Alex un voyageur à moto Sarawakien propriétaire d’un café motos branché qui nous a donné des contacts motards et de bons tuyaux pour les prochaines étapes.

Parcs nationaux superbes pour voir des grottes, cascades et animaux dont les singes Probocis au long nez espèce endémique à Bornéo .

Pour rejoindre l’état de Sabah par voie terrestre , le Brunei, sultanat indépendant richissime par le pétrole, est un passage obligatoire et nous avons aussi battu le record de tampons sur nos passeports avec neuf passages frontaliers en 2 jours et atteint déjà une année de voyage.

Bye bye Indonesia, hello Malaisia. We arrived by a small boarder post, where we broke a record by crossing the boarder in less than 80 mn, despite the custom cards to fill and stamps for both countries. We started to visit the Malaysian part of Borneo by Sarawak state, at the Km zero of the « trans-Borneo » : a so-called fast track under construction on its 1500 km lenght, the size of the country. So we took the small side roads.

In Gunung Gading National Park, we were very lucky and saw the Raflesia, a flower known as the world’s largest, with a rare and short flowering period.

Kuching, the capital with historic districts, colonial monuments tastefully restored among others very modern. There we met Alex, a Sarawakian motorcycle traveler, owning a trendy motorbike cafe who gave us good tips and contacts for the next steps.

Beautiful national parks where we saw caves, waterfalls and animals, including Probocis monkeys with long nose, endemic to Borneo.

To reach Sabah state by land, we had to go throught Brunei, an oil-rich independent sultanate. It was a mandatory stop, where we broke another record : the one of the number of stamps on our passports, with 9 borders crossed in 2 days. It was also our one year of travel anniversary.

 

Une Réponse


  1. Coucou vous deux ….
    Quel plaisir pour nous de vous lire , à chaque fois ….Vous êtes devenus des pro!!!!

    et les photos sont toujours prises pour nous éclairer !!!Bravo ….
    Vous semblez en bonne forme ….
    A ce moment , ou êtes vous?
    Nous vous souhaitons un bon retour ….Ce ne doit pas être facile ….
    Pensons à vous et à bientôt
    Françoise Ggn

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*