Sulawesi, la suite ……

English translation at the bottom

……. Nous continuons ainsi notre trans-sulawesienne par un itinéraire touristique partagé entre culture, détente, sauts d’îles en îles et découverte de la faune et flore locales dans les parcs nationaux sans oublier les tracasseries administratives de prolongation de visas qui nous ont permis malgré tout de faire de belles rencontres.
– Pays Toraja au centre, à l’architecture et rites funéraires particuliers . (Sacrifices d’animaux pour le défunt )

  • Pays Minahasa au nord de Sulawesi volcans et des marchés où tout se vend et se mange: chauves souris , pythons, cochons , chiens et chats. Âmes et odeurs sensibles s’abstenir , nous avons adopté un frugal régime végétarien à la suite….

Puis, retour vers la côte ouest de Sulawesi, par des régions si peu touristiques qu’il était parfois difficile de trouver un hébergement, que chaque arrêt ne manquait pas de questions d’étonnement, autant par le fait d’être blanc que de voir une si grosse moto, pour chaque fois finir en d’innombrables selfies souvenirs, toujours avec des grands sourires. A notre grande surprise, on a aussi de cette manière été invités à un mariage, vêtus de notre tenue de gala un peu tache !

-Retour sur l’hémisphère sud, arrivés à Palu, ville rendue tristement célèbre par le tremblement de terre et le tsunami de septembre dernier, nous avons pu avoir un ferry, une fois de plus assez aléatoire , qui nous emmènera par une longue traversée épique à Bornéo, Kalimantan, la moto sous les embruns permanents d’eau de mer parmi des tonnes de bananes et une grosse centaine de vaches et chèvres .

This article is still talking about Sulawesian islands, that we discovered  through culture moments, relaxation, jumping from islands to islands and discovering the local fauna and flora in national parks. Of course, we also had administrative hassle of visa extension, that also was the occasion of beautiful encounters.

  • In the center : Toraja with its architecture and special funerary rites (animals sacrifices for the deceased)
  • North of Sulawesi : Minahasa, with its volcanoes and markets where everything is sold and eaten: bats, pythons, pigs, dogs and cats. Sensitive souls and smells should abstain. After that, we changed for a frugal vegetarian diet….
  • Then, we were back to the west coast of Sulawesi, in areas with so little tourism that it was sometimes difficult to find accommodation, and that each stop was the occasion of questions and astonishment : as much because of seeing white person than seeing such a big bike. It always ended by countless selfies, together with big smiles. To our surprise, we were also invited to a wedding, dressed in our best outfit, but still not very adapted !
  • Then we were back on the southern hemisphere, as we arrived in Palu. This city is known for last September earthquake and tsunami. We could catch a ferry, once again rather random, which took us by a long epic crossing in Borneo, Kalimantan. The motorcycle was under a sea salt spray, among tons of bananas and about a hundred of cows and goats.
 

2 Réponse


  1. d’abord, je vais voir où se trouve le Sulawesi (donc, avec Beubeu & Françoise, on fait de la géo pour les suivre) et après, encore plein les mirettes. Vous ne devez pas croiser beaucoup de touristes !
    En tous les cas, profitez bien. Je vous embrasse, Fanou


  2. Bon, je cherche de Sulawesi (les Beubeu & Françoise nous font faire de la géo) – et après on on rêve avec toutes ces couleurs, ces drôles de zanimaux proposés à la dégustation ! Profitez bien de ces beaux pays du bout du monde. Vous ne devez pas croiser bcp de touristes dans ces petits coins. Bises, Fanou (à chaque fois, je me plante avec ces lettres & chiffres embistrouilles – mais je m’accroche, je vais bien y arriver)
    (

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*