Kirghistan et Kazakstan

English translation below

  • KIRGHIZSTAN
    Le Kirghistan , c’est déjà un avant goût de la Mongolie , de liberté et des grands espaces.
    Le plaisir inavouable des bivouacs sauvages au bord des lacs ou des rivières, seuls au monde au milieu de nulle part, les ciels étoilés sans fond, le feux de bois qui crépite, cueillir des framboises sauvages en guise de dessert, la baignade au petit matin dans un miroir, se faire réveiller par les oiseaux, bref, tout ce que le plus luxueux des hôtels ne pourrait nous offrir, et puis parfois le vent, les moustiques et plier la tente sous la pluie, des petits bonheurs que le plus luxueux des hôtels ne pourrait aussi nous offrir !!!
    ….de voir les bergers installer leurs campements d’été, yourtes en familles sur les hauts plateaux avec leurs troupeaux de chevaux, vaches, moutons . Nous avons été abrités d’une forte averse de pluie et grêle par une famille dans une yourte dont chacun avait une tâche et participait aux activités journalières, traite des juments, fabrication du koumis, le lait de jument fermenté , garde des troupeaux à cheval etc….

 

KAZAKSTAN
Le Kazakstan nous a étonné par sa modernité. Les villes d’Almaty et Astana sont fonctionnelles très modernes et nos papilles ont été submergées de mets européens
Arrivés à Almaty nous avons eu la mauvaise surprise de trouver le consulat de Mongolie fermé pour 10 jours en raison de la fête nationale. Nous avons dû modifier notre tracé initial avec une petite rallonge de 600 Km pour aller sur Astana, faire nos visas d’entrée.
Après 3 jours de traversée dans les steppes, nous voici à Astana, nouvelle capitale d’un pays très riche en pétrole, gaz,uranium. Des batiments aussi modernes que diversifiés, reliés par de grandes avenues parcourues par des grosses berlines 4×4 allemandes et japonaises. Un sacré contraste .
Une fois de plus, on aurait bien aimés s’attarder mais la Mongolie nous attend.

 

KYRGYZSTAN

Kyrgyzstan is already a taste of Mongolia, freedom and open spaces.

The unspeakable pleasure of wild bivouacs on the edge of lakes or rivers, being alone in the middle of nowhere, the starry skies, the fire crackling, picking wild raspberries as a dessert, being awakened by the birds, swimming in the early morning in lake like a mirror, moments that the most luxurious hotels could not offer us. And then, sometimes, the wind, the mosquitoes, folding the tent under the rain, small pleasures that the most luxurious hotels could also not offer us ….

Seeing the shepherds set up their summer camps, yurts in families on the high plateaux with their herds of horses, cows, sheeps. We were sheltered from a strong shower of rain and hail by a family in a yurt, each of whom had a task and participated in daily tasks, treats mares, making kumiss, fermented mare’s milk, keeping herds on horseback, etc. ….

KAZAKHSTAN

We were surprised by Kazakstan’s modernity. The cities of Almaty and Astana are very modern, functional, and there is a lot of European food.

In Almaty, we had the bad surprise to find the Mongolian consulate closed for 10 days, because of the national holiday. We had to change our initial plan and add a small extension of 600 km to go to Astana, to make our entry visas.

After 3 days in the steppes, here we are in Astana, new capital of a country very rich in oil, gas, and uranium. Buildings as modern as diversified, connected by great avenues full of large German and Japanese cars. A huge contrast.

Once again, we would have liked to stay longer there, but Mongolia is waiting for us.

 

 

4 Réponse


  1. Salut Françoise et Yves
    Votre voyage à l’air de bien se passer , c’est super.
    J’espère pour vous que l’électronique embarquée de la Vstrom se comporte bien.
    Yves, je ne sais pas pourquoi j’avais en tete que tu voulais etre au japon en juillet aout? je me trompe ou votre voyage est il plus long que prévu ?

    Bonne continuation à vous 2

    Biz
    Yves


  2. Trop Bien !!

    Sheen et Lydia
    PS : on ne peut que admirer 😉


  3. Merci pour vos messages.
    Les détours et contours qui animent notre curiosité font partie du voyage. Nous avons effectivement rencontrés bon nombre de motards voyageurs qui filent directement sur la Mongolie, dont certains croisés à l’aller et au retour, c’est dire si on traine !
    Nous avons toujours prévu d’arriver au Japon à l’automne, avant que l’hiver nous en chasse.
    Quant à l’électronique de notre engin, le bilan mécanique s’établit à une ampoule de phare grillée pour l’instant.
     » Pourvou qué ça doure  » !


  4. salut tonton et tata je vois que vous etes a center parc en fait .francoise sur le transat.vous faites de superbe photos. bon voyage a vous 2 .des bisous de beaugency.

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*