Welcome in Iran

English version at the bottom

L’Iran c’était déjà un coup de cœur lors de mon voyage vers l’Inde il y a dix ans, ce n’est donc pas un hasard si nous faisons un détour de quelques milliers de km pour y revenir et partager cette fois la découverte avec Françoise . Et nous avons le bonheur d’y entrer le premier jour du ramadan !
Pas de restaurants ouverts la journée, mais une coutume religieuse relativement relâchée, nous avons partagés bon nombre de petits déjeuners et quelques piques-niques que les iraniens adorent pratiquer en famille.
L’accueil reste toujours aussi généreux et attentionné. A peine la frontière passée, on s’arrête acheter une bouteille d’eau ; on se la fait offrir par un client dans la boutique avec une pâtisserie. J’achète des caoutchoucs de repose pied, pas moyen de les payer, nettoyage de la moto après une partie de  » moto cross » sur route défoncée, idem, si on s’arrête consulter un plan ou une carte en ville, inévitablement la conversation va s’engager dans la minute qui suit, qui finit au moins par une invitation à un thé ou la nuit passée dans la famille.
Sur autoroute, une voiture se porte à notre niveau, très souvent pour nous photographier ou nous filmer , ou tout simplement nous saluer, cette fois la vitre arrière s’ouvre sur une magnifique iranienne criant : » WELCOOOOME  » dans un grand éclat de rire, c’est une partie de l’Iran qu’on a vécu, pas celui des médias.

Et puis une richesse incomparables de monuments, de paysages différents, des rizières aux glaciers en passant par des zones désertiques, bref l’Iran nous a bien plu. Et puis, cerise sur le gâteau, la dévaluation de la monnaie nous a apporté le précieux carburant à 14 centimes d’euro le litre, on se déplace ainsi de 500 km pour 3 € !
Des visas nous attendent plus loin, c’est donc à regrets qu’on doit partir.

Mashhad, le 11 juin 2018

English translation at the end

I had a crush for Iran during my last trip 10 years ago, that is why we made a few thousands kms detour to visit the country, and this time, share this discovery with Françoise. We have the pleasure to enter the country on the 1st day of Ramandan !

Restaurants are closed during day time, but the religious customs are quite relaxed. We shared numerous breakfasts and a few family picnics that Iranians enjoy.
The welcome remains generous and caring. As soon as we cross the border, we stopped to buy a bottle of water, that we got offered together with a pastry by a customer of the shop. I bought footrests rubbers that I did not managed to pay. We washed the motorbike after a « moto cross » on a broken road, no way to pay. If we stop to look at a city map, we will inevitably end up talking with someone within a minute, and end up at least with a tea, or an invitation to spend the night in their family. On the motorway, a car often comes at our level, to take a picture, films us, or just say Hello. Once, the back window opens and a beautiful Iranian girls shout « WELCOOOOME », laughing. This is how Iran is, far away from what medias usually show.
Then, there are also these amazing monuments, so many different landscapes, rice fields, glaciers, or deserts. Well we really enjoyed Iran !
The icing on the cake, the depreciation of the currency put fuel at 14 cents per litre, so we spend 3€ for a 500km ride !
Other visas are waiting for us forward, and we are sorry to leave the country

Mashhad, 11th june 2018

 

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*