On the road again, de nouveau sur la route

Depuis notre retour du continent Américain, nous avons fait une pause voyage à moto de presque 2 ans. Le temps de préparer et se préparer à ce qui va suivre :

Un voyage de 13 mois vers l’Asie.

Pourquoi l’Asie ? Pour éviter de changer l’adresse du blog !
Et puis on aime l’Asie, aussi on est loin d’en avoir fait le tour, il en reste à découvrir, des coups de cœur où on veut revenir, et des vieux rêves à réaliser.

Partir 13 mois, c’est facile, gérer ses absences, c’est un peu plus compliqué :
absence sociale, absence familiale, absence professionnelle et absence administrative, tout ça à organiser d’un coup.
– Une année sabbatique professionnelle pour Fanfan demandée et autorisée longtemps à l’avance
– le choix et la préparation d’une moto de voyage – Ce sera l’objet d’un post ultérieur-
– Trouver de nouveaux occupants pour notre maison et l’aménager pendant notre absence. Merci à Isabelle et Xavier
– Préparation du voyage proprement dit, surtout l’administratif qui devient de plus en plus difficile, vive internet, mais ça ne fait pas que des miracles !

Nous avons eu des « coups de chaleurs » administratifs d’avant départ, trop longs à décrire en détails ici, concernant le permis de conduire international  -13 semaines de délai-, l’obtention d’un passeport – refusé dans un premier temps puis enfin accordé-  et un retour de visa par la poste la veille du départ – Merci Corinne- !

Et c’est ainsi que 10 ans quasiment jour pour après notre premier voyage vers l’Inde, nous quittons Avignon sous des trombes d’eau vers Nice ou Sheen et Lydia nous accueillent chaleureusement. Pause plus que symbolique chez une grande amitié de 10 ans, j’ai rencontré Sheen sur la Karakorum Highway au nord du Pakistan alors qu’il roulait vers la Malaisie.
Et même si j’ai un peu oublié mes rudiments d’Italien, c’est avec beaucoup de plaisir que nous traversons le pays des Ritals, avec tous ses excès, que ce soit sur la route ou à table.
La côte Ligure nous est apparue sous le soleil, les petites routes sinueuses de Cinque Terra nous régalent, une escale à Sienne, ville jumelée avec Avignon nous cultive, le printemps à travers la Toscane luxuriante nous ragaillardi, Rome, le Vatican, Naples, Pompéi, un trophée bien rempli aux touristes qui « font » l’Italie comme on « fait » les chutes du Niagara ou les Gorges de l’Ardèche !
Il faudrait bien penser à voyager un peu ……
A nouveau, les routes sinueuses du nord de la Grèce parfumées par les orangers et les acacias en fleurs me procure un grand  plaisir de pilotage. Petit arrêt aux monastères des Météores, puis à Thessalonique, seconde ville de Grèce très moderne.

Un détour vers le détroit des Dardanelles, haut lieu stratégique et historique de la première guerre mondiale ou Ottomans et principalement Australiens et Néo Zélandais s’affrontèrent dans de rudes combats de tranchées. Nous suivons à nouveau une petite route côtière le long de la mer de Marmara, un délice de pilotage et de paysages qui nous emmène vers Istanbul.

Et enfin pause de quelques jours dans cette magnifique et trépidante porte d’entrée vers l’Asie,  nous vous épargneront  la mosquée bleue, le palais de Topkapi , Sainte Sophie et le détroit du Bosphore. Les odeurs et les sons de l’Asie approchent, les épices et les appels à la prière rythment nos jours et parfois nos nuits, le voyage va commencer.

Nous prenons progressivement nos repères de voyage, tant dans nos gestes quotitidiens que dans l’organisation de nos bagages, encore que des fruits secs achetés à Naples, nous ne les avons retrouvés qu’à Istanbul 4 jours plus tard.

A bientôt

(english translation at the bottom)

 

Since our return from the American continent, we had a 2 years break in our motorcycle trips. It was the period we needed to prepare the next one : a 13 months trip to Asia.
Why Asia? To avoid changing the URL of the blog!
We also love Asia, and we are far from seeing it all : it remains to be discovered, strokes of heart where we want to return, and old dreams to follow.
Leaving 13 months is easy, but managing our absence is a little more complicated:
Social absence, family, professional and administrative ones, to be organized at once.
_A professional sabbatical year for Fanfan, asked and authorized a long time ago
– Choosing and preparing a travel motorcycle – this will be the subject of a later post-
– Finding new occupants for our home. Thanks to Isabelle and Xavier
– Preparation of the journey itself, especially the administrative part which becomes more and more difficult. Long live the internet, but it doens’t always make miracles!

We had administrative « heat strokes » before departure ( too long to detail here) concerning the international driving licence (13 weeks of delay), obtaining a passport (refused at first and finally granted) and a visa received by mail the day before departure (Thank you Corinne)!
And this is how 10 years after our first trip to India, 10 years almost to the day, we leave Avignon under waterspouts heading to Nice where Sheen and Lydia welcome us warmly. This is a very symbolic stop : this great friendship started 10 years ago, as I met Sheen on the Karakorum Highway in northern Pakistan as he was driving to Malaysia.

And although I have forgotten my rudiments of Italian, it is with great pleasure that we drive through Italia, with all its excesses, whether on the road or at the table.
The Ligurian coast appeared to us under the sun, we really enjoyed the very winding roads in Cinque Terre. A stop in Sienna for culture, city twinned with Avignon. The Toscanese lush Spring energized us. Rome, Vaticano, Naples, Pompei, such places that « has to » be visited by tourists.
Then on the road again, as we have to go forward.

Others winding roads in Greece with orange trees and acacia scents are such pleasant roads to ride. Quick stops in Meteores Monastery, then Thessalonique, which is the second biggest city of Greece and very modern.
The Dardanelle straits, very historical and strategic place during the 1st world war, when Ottomans, Australians and New zealanders fighted strongly. We are driving on a small winding road once again, very pleasant to ride, and landscapes leading us to Istambul. We finaly stop a few days in this beautiful and lively door to Asia. I skip the blue mosque, Topkapi Palace, Saint Sofia and the Detroit strait. Scents and noises of asia get closer, spices and calls to prayers rythms our days and sometimes our nights. The trip is really starting here.

Little by little, we take our trip bearings, in every day life and in the luggages organization : we retrieved dry fruits in Istambul, that we had bought 4 days before in Naples

Bye

 

6 Réponse


  1. Je suis content de vous retrouver
    C’est un plaisir de lire vos recit
    Bonne continuation .

    Amitiés

    yves


  2. Coucou les amis. Toujours un plaisir de vous voir au travers de vos photos. Nous vous souhaitons un super voyage. Gros bisous de Thailande de toute le famille.


  3. Hola!
    C’est maintenant que le grand dépaysement reprend!
    Profitez bien et ne faites pas trop toucher les cales pieds dans les courbes 🙂
    La biz

    Baptiste


  4. Hello les amis ! Un vrai regal de pouvoir vous lire et de participer d’une certaine manière à votre voyage… Je vous souhaite de poursuivre en toute quiétude votre magnifique périple ! Je vous embrasse. À


  5. Coucou vous deux !
    Avec un peu de retard, je m’embarque avec vous, dans vos récits.
    Cela fait du bien de s’évader, même par procuration.
    Profitez !


  6. Je pars en voyage avec vous deux. Un peu en retard et par procuration.
    Que c’est beau.
    Profitez !

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*