Colombie du sud au nord

Loin des clichés médiatiques, nous n’avons pas été enlevés par les FARC, négociés avec les narco trafiquants ou enrichis les sacoches pleines de cocaïne, la Colombie est en pleine croissance touristique d’environ 20% par an. Pour preuve pendant la semaine sainte, les colombiens étaient tous en voyage, hôtels bondés et circulation très dense, digne de nos week end d’été.
Nous suivons les Cordillères ( elles se sont divisées en 3) en descendant progressivement jusqu’à la cöte Caraïbe. La température augmente, les averses diminuent, mais les gens sont toujours aussi avenants, les plus « latins » de l’Amérique latine !
A peine arrêtés, les questions fusent, « D’où venez vous », « Et la moto, comment est elle venue », « Combien de temps « , « Te gusta Colombia ? » , Si, claro !
Et puis que serait la Colombie sans son café, 2ème producteur d’Arabica , café plus doux que nos mélanges, des montagnes entières couvertes de cultures, à l’ombres de bananiers, de grandes exploitations, mais aussi de très nombreuses cultures familiales.
Nous avons beaucoup aimé Bogota, son centre historique, ville culturelle développée, qui reste fraiche car située à 2800 m.
Frustrés d’avoir eu à traverser trop rapidement ce magnifique pays grand comme la péninsule ibérique et la France réunis, nous irons terminer notre ballade sud américaine au bord de la mer Caraîbe.
A bientôt

 

Laisser une réponse

Blue Captcha Image
Refresh

*